Ski Guru

Le site des gurus du ski
atomic-hawx_prime_90_w_white_denim-2017-original

Le flex désigne la rigidité de la tige d’une chaussure de ski. Il détermine sa capacité à ployer lorsque le tibia du skieur appuis dessus. Sa valeur est exprimée par un nombre qui augmente à mesure que la souplesse diminue. Par exemple, un modèle affichant un indice 150 est très rigide par rapport à un autre limité à 80. On choisit un flex en fonction de son niveau. Une chaussure inadaptée constitue un frein au progrès ou au contraire, plafonne la performance.

Comment choisir un flex adapté à son niveau ?

Un équipement adapté aux débutants

Lorsqu’on commence l’apprentissage du ski, on privilégie la souplesse au détriment de la précision. On sélectionne alors une chaussure souple qui permet de progresser à son propre rythme. On évolue doucement en corrigeant la trajectoire de temps en temps. Généralement, on choisit un indice de flex inférieur à 70. Certains spécialistes recommandent même une valeur inférieure à 60 pour les femmes.

Une rigidité intermédiaire favorise la polyvalence

Quand on est à l’aise, une tige souple devient un inconvénient et limite la progression. Maintenant l’objectif consiste à mieux maîtriser sa planche, même si on va un peu plus vite. On opte alors pour les modèles ayant un flex plus élevé. Les spécialistes recommandent une valeur comprise entre 70 et 90. Elle offre aux skieurs une marge de manœuvre importante. Les adeptes du freestyle préfèrent cette caractéristique facilitant l’expression de leur créativité.

Un flex maximum pour les experts

On réduit la souplesse lorsqu’on souhaite une excellente précision. Cela se traduit par un indice supérieur à 90. Plus la vitesse augmente, plus il est nécessaire de renforcer la rigidité. Une marque comprise entre 90 et 100 conviendrait aux freerider. Les professionnels vont encore plus loin, ils portent des chaussures, dont le flex atteint 150. Un tel niveau requiert une concentration maximale, la moindre erreur entraîne une perte de performance.

Quelques astuces à propos des flex

Suivre une ligne directrice au moment de comparer

Contrairement à la fixation, les autorités n’ont établi aucune norme pour le flex. Chaque constructeur est libre de fixer les valeurs en fonction de ses expériences. Comparer les gammes proposées par des fabricants différents est alors inefficace. Si on souhaite comprendre son approche, il vaudrait mieux effectuer une comparaison des modèles offerts par le même équipementier. L’accompagnement d’un professionnel permet également de connaître les points importants à vérifier.

Ajuster la pression en cours de route

Il est possible de modifier la rigidité en fonction de ses sensations durant une séance. Chaque tige comporte une boucle inférieure, un petit serrage supplémentaire augmente la pression. Par contre, si on veut bénéficier d’une plus grande liberté, on ouvre le dispositif. Bien entendu, cette opération ne modifie point l’indice du flex, elle facilite l’obtention d’un confort optimal.