Ski Guru

Le site des gurus du ski
ski de rando nordique

Le backcountry Nordique ou ski de randonnée nordique n'est ni plus ni moins que le ski des origines de la glisse. Depuis maintenant plus de 5000 ans, les hommes ont cultivé l'art de le glisse sur neige, en cherchant un moyen simple et pratique de pouvoir monter et descendre en montagne.

Avec l’invention du chronomètre et du dossard, le ski s’est scindé en deux grandes familles : le nordique et l'alpin. Le ski de randonnée nordique a longtemps subi l’évolution du ski de fond au travers d’un matériel trop fin et trop léger pour pouvoir envisager de faire de beaux virages dans les descentes.

Depuis plusieurs années le matos a évolué, et on trouve des skis à écailles dans le commerce, avec des lignes de côtes généreuses. En mode mid fat, on trouve aujourd’hui des skis de rando nordique, avec un beau rocker, du 118 en spatule, 94 au patin et 109 au talon. Hormis les écailles on est plus tellement dans la catégorie ski de fond. Côté fixations, une monture de télémark fait bien l’affaire, car oui le backcountry nordique se distingue de la rando alpine en cultivant les plaisirs du talon libre.

Côté chaussures, une belle paire de chaussures de télémark en cuir en mode old school fait bien l’affaire. Pour une pratique en terrain plus engagé, une chaussure de télémark à coque plastique peut s’avérer redoutable en descente. L’important c’est de conserver un déroulé naturel du pied en montée et de rester béton en torsion pour pouvoir carver en descente.

Le backcountry version nordique reste une activité de randonnée, comme en ski de randonnée alpin, le plaisir de la descente ne s’achète pas, mais se gagne après l'effort. En revanche la version nordique se distingue de la version alpine, car il n’y a pas de manip de matos pour basculer de la montée à la descente, c'est ça la vraie liberté.

Côté terrain de jeu, c’est un des plaisirs de la rando nordique de pouvoir apprécier la glisse dans des petits reliefs : trois belles courbes une compression un saut, et on enchaine sur une montée de 20m avant d’aller poser 5 ou 6 virages dans la déclivité suivante, c’est un concept qu’on ne peut guère envisager en rando alpine.

Après comme en randonnée alpine, on apprécie le plaisir d’être dehors, dans des terrains vierges de traces de skieurs, où le rapport à la montagne est différent de celui des terrains aménagés. La randonnée nordique c’est avant tout du calme, des magnifiques paysage, des environnements préservés et beaucoup de glisse.

Ski de rando

Le backcountry nordique est accessible à tout le monde, il y a quelques ajustements à faire pour devenir serein en descente avec une fix talon libre et une chaussure plus légère. Pour un débutant complet, c’est souvent plus simple de découvrir la glisse en backcountry, car on se sent moins prisonnier qu’avec des talons bloqués comme en alpin, et on est beaucoup plus stable que sur des skis de fond. En descente on est sur un matos de télémark, qui permet également de faire du chasse-neige, des virages parallèle et des virages coupés.

Le backcountry nordique peut se décliner de 1000 et une façon, ça peut être contemplatif, sportif, ludique. C’est une bonne façon d’aller chercher les croissants et le pain à la boulangerie de la station, comme un excellent moyen d’aller s’isoler sur les hauts plateaux dans le Vercors, dans les vallées glaciaires suspendues en Maurienne ou bien dans les combes isolés dans le Jura.

On peut les chausser devant chez soi et partir glisser dans toutes les pentes qui nous tirent les yeux. On peut également sortir une pelle dans le champ du voisin et construire un kick où on ne sera pas obligé de chausser et déchausser entre deux sauts. Avec beaucoup de liberté et un peu d’imagination, la nature devient vite un magnifique snowpark.

Au cours des 10 dernières années, les ventes de ski de rando nordiques ont progressé de plus de 40 %. On observe une évolution des attentes de la clientèle fréquentant les stations de ski : avec une demande pour des activités plus douces, calmes, plus contemplatives et authentiques… Le ski de randonnée nordique reste une activité encore trop méconnue du grand public, car trop peu de professionnels cherchent à la développer.

Pour pratiquer le backcountry nordique, rendez-vous dès maintenant sur www.esi.ski